Facebook
Urgence depuis un
téléphone fixe ou portable
18 / 112
Renseignements
01 30 75 78 60

Le monoxyde de carbone

Le monoxyde de carbone (CO) est un gaz mortel, inodore, incolore et sans saveur. Il est donc impossible à détecter par l’homme. Il cause chaque année en France la mort de près de 100 personnes et est à l’origine de près de 1 000 intoxications pouvant causer de graves séquelles.
La provenance du monoxyde de carbone

Le monoxyde de carbone est produit par tous les appareils de combustion (chaudière, chauffe eau, cheminée, poêle, insert, cuisinière…) quel que soit leur combustible (gaz, fioul, charbon, bois) et par les moteurs thermiques (voiture, moto, groupes électrogènes, tondeuse…). Seuls les appareils ou moteurs électriques n’en produisent pas. Le monoxyde de carbone peut également s’infiltrer dans un local par un conduit présentant un défaut d’étanchéité.

Les signes d’intoxication

Les premiers signes de l’intoxication se manifestent par des maux de tête et des nausées. Une sensation de vertige, de malaise et de somnolence survient en phase plus aiguë. Enfin, les enfants, en bas âge, s’intoxiquent plus rapidement et présentent souvent les symptômes avant les adultes.

La présence de symptômes identiques chez plusieurs personnes se trouvant dans un même espace doit toujours orienter vers une possible intoxication au CO.

En cas de doute

En cas de doute sur une intoxication au CO, ouvrez les fenêtres, quittez les lieux pour respirer à l’air libre et alertez les secours.

La prévention

Quelques règles simples permettent de prévenir l’intoxication par le CO :
  • Ne jamais faire fonctionner un moteur dans un local clos
  • Ne pas obstruer les orifices d’aération d’un local
  • Faire ramoner les conduits de fumées au moins une fois par an
  • Faire vérifier régulièrement l’installation de chauffage par un professionnel
  • S’équiper d’un détecteur de CO. Ces appareils fonctionnant sur pile, sont différents des détecteurs de fumées et ne nécessitent aucun branchement. Ils se déclenchent en cas de présence de CO.
Retour haut de page