La pharmacie au coeur de la crise

Dans le cadre de la crise du coronavirus, les sapeurs-pompiers du Val-d’Oise étaient en première ligne pour secourir et transporter les victimes vers les hôpitaux. La priorité : réaliser les interventions en assurant leur protection. Plutôt méconnu, le groupement pharmacie était à pied d’œuvre pour assurer la fourniture des équipements de protection individuels (EPI) es­sentiels à la mission des sapeurs-pompiers : masques chirurgicaux et FFP2, gants, blouses, charlottes, lunettes, solu­tion hydroalcoolique…. Ces activités d’approvisionnement ont été indispensables durant la crise pour que chaque sapeur-pompier soit protégé sur le terrain.

Au plus fort de l’activité, jusqu’à 10 agents en semaine et 2 le week-end se sont relayés pour fabriquer les kits de protection des sapeurs-pompiers et ont veillé quotidiennement à la gestion des stocks afin que les centres de secours ne manquent de rien. Des personnels d’autres services ont éga­lement été mobilisés pour venir leur prêter main forte.

La pharmacie des sapeurs-pompiers du Val-d’Oise a également assuré la fabrication de solutions hydro-alcooliques à la Faculté de Pharmacie de Châtenay-Malabry avec les autres SDIS d’Ile-de-France.

Le travail du groupement pharmacie continue dans un contexte où les risques liés au coronavirus sont toujours bien présents.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×