Devenir Caporal de sapeur-pompier professionnel

Les inscriptions pour le concours de caporal de sapeur-pompier professionnel sont ouvertes. Ce concours est organisé par le SDIS 95 en partenariat avec les SDIS de la Grande Couronne, des Hauts de France et du Cher. La procédure d’inscription est intégralement en ligne sur www.cigversailles.fr.

1455 postes sont ouverts, dont 47% au concours ouvert sur diplôme et 53% au concours dit « interne » ouverts aux jeunes sapeurs-pompiers et aux sapeurs-pompiers volontaires ou militaires avec 3 années d’ancienneté.

Les caporaux de sapeurs-pompiers professionnels sont recrutés au grade de caporal par concours. Ils relèvent de la catégorie C de la fonction publique territoriale. Ils sont au nombre de 41000 en France. À noter que les personnels de la Brigade de sapeurs-pompiers de Paris et du Bataillon des marins-pompiers de Marseille relèvent de statuts militaires qui leur sont propres.

Le concours est ouvert aux candidats :

  • Titulaires d’un diplôme au moins de niveau 3 (anciennement de niveau V) : Brevet des collèges, CAP, BEP, ou, sans condition de diplômes, aux jeunes sapeurs-pompiers et aux sapeurs-pompiers, volontaires ou militaires, après trois années de services,
  • De nationalité française, ou ressortissants de certains Etats de la communauté européenne sous condition de reconnaissance d’équivalence de diplôme ;

Aucune condition de taille n’est requise.

Les candidats admis au concours (voir description des épreuves ci-après) sont inscrits sur une liste d’aptitude valable deux années à compter de sa publication. La durée d’inscription sur cette liste peut être prolongée sur demande de l’intéressé sous certaines conditions et dans la limite de deux prolongations d’un an.

Les dates clé

Ouverture des inscriptions : du 4 mai au 28 juillet 2021

 Clôture du dépôt des dossiers d’inscription : 5 août 2021

 Épreuves écrites d’admissibilité : 18 novembre 2021

Épreuves sportives de préadmission : 1er trimestre 2022

Épreuves orales : 1er trimestre 2022

 Parution de la liste d’aptitude : avril 2022

Les lieux des épreuves seront communiqués dès qu’ils seront connus.

Durant la période de 4 années où les lauréats sont inscrits sur la liste d’aptitude, ils peuvent postuler à un recrutement auprès d’un Service départemental d’incendie et de secours. La liste d’aptitude ayant un caractère national, les emplois peuvent être sollicités dans tous les départements, quel que soit le lieu où le concours a été passé, même si dans la pratique les recrutements sont plus courants dans la même région.

Le recrutement effectif pour les candidatures retenues intervient après vérification de l’absence de mention au casier judiciaire incompatible avec l’exercice de la fonction et de l’aptitude médicale. Cette dernière vérifie notamment les vaccinations obligatoires et la vision. Le port des lunettes ou des lentilles est admis. L’acuité minimale requise est la suivante :

  • Sans correction : 3/10 pour chaque œil (4/10 pour un œil et 2/10 pour l’autre, ou bien 5/10 pour un œil et 1/10 pour l’autre)
  • Avec correction : 8/10 pour chaque œil (7/10 pour un œil et 9/10 pour l’autre, ou bien 6/10 pour un œil et 10/10 pour l’autre)

En savoir plus sur l’aptitude médicale :

Arrêté du 6 mai 2000 modifié par l’arrêté du 20 décembre 2005 : https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/JORFTEXT000000765094/

Après leur recrutement par un Service départemental d’incendie et de secours, les sapeurs-pompiers professionnels reçoivent une formation d’intégration sur quatre mois, la plupart du temps dans le département de recrutement. Ils détiennent à l’issue la fonction d’équipier qui les rend aptes à toutes les opérations courantes : incendie, secours d’urgence à personnes et opérations diverses. À noter que certaines qualifications éventuellement détenues par les professionnels qui étaient volontaires auparavant peuvent, sous réserves de validation, demeurer acquises et réduire la durée de formation intégration.

Après leur formation d’intégration, les sapeurs-pompiers professionnels sont affectés dans une des casernes du département, en fonction des postes vacants.

Les sapeurs-pompiers professionnels perçoivent un rémunération mensuelle nette (avant prélèvement à la source) de l’ordre de 2100 €. Ils assurent au plus 94 gardes de 24 heures par an.

Durant ces gardes, en plus des interventions, ils suivent une formation continue (exercices pratiques ou théorie), pratiquent du sport et assurent des tâches administratives ou techniques.

Les sergents peuvent être nommés parmi les caporaux par concours internes à partir 4 ans de services, ou par examen professionnel à partir de 6 ans des services. Les adjudants peuvent être promus en interne parmi les sergents après 4 ans de service dans ce grade.

L’accessibilité au grade de lieutenant (officier) est également ouverte par voie de concours interne après quatre années de services effectifs en qualité de sapeur-pompier professionnel et, pour les titulaires de certains diplômes universitaires, par concours externe (conditions particulières).

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×